Archives du mot-clé cmnog

The « Reboot cmNOG » : Step by Step and Way Forward


The « Reboot cmNOG » : Step by Step and Way Forward titles a presentation of slides that aims to show the actual state of an organization which has begun its life since 2011…

It clearly appeared necessary to share the vision which has guided the founders.

Since The cmNOG is in a restructuring process, it’s important to bring together all stakeholders from network engineering in the Cameroonian Internet ecosystem.

Hoping these informations could help you to know the cmNOG like the founders and get involved in the purpuse of driving the next changes.

Any individual voice count equally, so come [1] peers your mind and thoughts to rebuild the cmNOG as a more sustainable NOG we can imagine.

__
[1]: cmNOG’s Membership – https://www.cmnog.cm/node/17

The « Reboot cmNOG » : Before, During and After from Sylvain BAYA ABOKA

Sylvain presenting the « Reboot cmNOG » project during a session reserved for the cmNOG, on 04th April 2017, at the CAMIX Training.
c8lrorgwaaafsn2

Compte Rendu du cmNOGlab2


—– cmNOG —–

#cmNOGlab2

IMG_1239

[#cmNOGlab2 | Report]

Event : cmNOGlab2
Date : 12.12.2015
Heure de Début : 12h30
Heure de Fin : 17h30
HashTags : #cmNOG : #cmNOGlab2
Ordre du Jour :
  • Willy|@ongolaboy|partage sur sa participation à #AFRINIC23
  • Sylvain|@Sylvain_BAYA|cmNOG : Activités 2015
  • #Planification2016 #cmNOG
  • Divers
Étaient présents:
– Willy Manga
– Junior Abega
– Sylvain Baya
– Serge Wouansi
– Mbella Ekoume
– Stephen (distant)
– …
A. Willy|@ongolaboy|partage sur sa participation à #AFRINIC23
48689e827932dc70ec0a6e6067e8a72b_XL
La 23e Réunion d’AFRINIC s’est tenue à Pointe Noire, République du Congo Brazzaville, du 28 novembre au 04 décembre 2015. Willy MANGA y prend part et part pour la première fois et partage son expérience d’immersion au cœur de l’instance ouverte de Gouvernance des Ressources de l’Internet en Afrique.
Registre : adressage des ressources internet
Membres : tous ceux qui achètent les ressources
Communauté : tous ceux qui sont intéressés par les activités d’AFRINIC liées au développement de l’Internet, les Universitaires, utilisateurs finaux des ressources de l’internet, les concessionnaires, les techniciens, les juristes, etc.
Rencontres : il y en a deux par année qui durent une semaine (trainings en accord avec d’autres communautés, Conférences, débats, AG modérée par le Président du Board, avec Plénières, Rapports des Commissions/du CTO, Traitement des motions)
Références :
Congo Brazzaville : deux points d’échanges,Plusieurs opérateurs réseaux, mais coût encore un peu élevé. gérés par l’ARPCE
Constat fait par AFRINIC :
Des dysfonctionnements…
Transfert, non encadré, des ressources (adresses IPv4) de l’Afrique vers l’extérieur
Documentation sur les policies (politiques de gouvernance) sont en anglais, ce qui n’est pas accessibles à tous, à l’exemple des arabes et des francophones.
Conséquence directe: Peu de participation aux plénières lors desquels les décisions sont prises : adoption des politiques discutées préalablement sur la liste de diffusion RPD ( Resource Policy Discussions | https://lists.afrinic.net/mailman/listinfo/rpd ) du Groupe de Travail PDWG (Policy Development Working Group | http://www.afrinic.net/fr/community/policy-development/pdwg )
Spam : 98 % des mails transitant en Afrique sont des spams
14 février 2016 : annonce de la date de lancement des Certification IPV6, par la Training Team AFRINIC
Quels est le profil adapté pour pouvoir assister aux réunions AFRINIC ?
Rep : tout le monde est admis; tous ceux qui peuvent être membre ou toute personne intéressée par le développement de l’Internet en Afrique; car il s’agit aussi du Sommet Africain de l’Internet (AIS)
Transfert, à la communauté Internet, de la fonction technique/opérationnelle (Gestion des opérations techniques sur les Serveurs Racine [root]du DNS) IANA de l’ICANN; détenue historiquement par le Département du Commerce des USA, après la mort de :
Quelques Résolutions:
  • Le Staff d’AFRINIC doit publier les contenus significatifs de l’organisation en tenant compte de la diversité linguistique des membres et de la communauté
  • Les communications du Board doivent se faire en Anglais et en Français, de même pour les discussions sur les listes de diffusion d’AFRINIC
Quelques Recommandations:
  • La Communauté et les membres doivent plus réagir sur les listes et s’intéresser et s’impliquer aux discussions de Développement des Politiques de Gouvernance des Ressources; en faisant entendre leurs voix.
B. Sylvain|@Sylvain_BAYA|cmNOG: Activités 2015
Sylvain présente le rapport bilan des activités du cmNOG, sous sa coordination, menées pendant l’année 2015, ainsi qu’il suit :
[2015 Report | cmNOG’s Coordinator]
Actions Menées pendant l’année 2015:
Événements:

1. Organisation du cmNOGlab1 avec la contribution de plusieurs à qui nous renouvelons nos remerciements.

  • Première Réunion des Membres et Sympathisants du cmNOG. Autour de l’implémentation rapide et simple des Bonnes Pratiques et technologies telles que DnsSec et IPv6, avec en prime l’intérêt de contribuer à la cartographie et collecte des mesures de l’Internet à travers le Programme RIPE Atlas du registre internet RIPE NCC.

2. Participation à l’organisation d’une Célébration décalée de la Journée du Logiciel Libre avec les communautés du Libre au Cameroun. https://twitter.com/#JLL15cmr

3. Co-organisation, avec le Département Informatique de la DGSN, d’une Rencontre Libre autour de la Libération (Migration vers Libre) d’Infrastructures Informatique. Avec l’appui déterminant de plusieurs Communautés du Libre: Ubuntu-cm, Mozilla Cameroon, Laboratoire Open Source, Linux Friends, KamerCG.


4.
Participation à AfriNIC-23,Novembre 2015 [Boursier AfriNIC: Willy MANGA, AUF]

5. Participation à AfPIF2015, Avril 2015 [Boursier AfPIF: Denis FONCHAM, Ministère des PTT | Boursier ISOC: Gabriel Dacko, ISOC Cameroon Chapter/Huawei]

6. Participation à AfPIF2014, Avril 2014 [Boursier: Sylvain BAYA, cmNOG/ISOC Cameroon Chapter]

7. Participation à IGF2014, Avril 2014 [Panéliste distant: Sylvain BAYA, cmNOG/ISOC Cameroon Chapter]

Activités de Communication:
  • Rédaction et Publication d’articles reflétant les actions de développement des réseaux au Cameroun,en Afrique et dans le monde.
  • 12.03.2015: Premier article publié
  • Dernier en date: 21 septembre 2015
  • Communication : Animation et suivi des comptes de visibilité :
Autres Actions 2015:
  • Moïse KAMENI a été soutenu pour être RIPE Atlas Ambassador pour le Cameroun dans le cadre du programme RIPE Atlas du registre RIPE NCC
  • Mise en Œuvre des Bases du Fonctionnement de l’équipe RIPE Atlas Locale [Team RIPE Atlas CMR |prévoir atlas.cmnog.cm]
  • Deux Présentations [#JLL15cmr & #LibreDGSNcm] : Accompagnement Programme RIPE Atlas au Cameroun
  • Actions avec AfPIF : Appui de la Communication (Relais pendant #AfPIF6) et Rédaction et Publication d’Articles autour de l’Interconnexion d’Infrastructure de Réseaux et le Peering en Afrique.
  • Actions avec l’Université de Greenwich (via Dr Aaron Van KLYTON) : Accompagnement d’un projet d’étude en Master concernant « L’Impact Économique du Développement des Contenus Locaux en Afrique »
Liste des Ressources du cmNOG:
  • + Deux Livres de Peering (l’un en Français et l’autre en Anglais)
  • Espace d’Hébergement
  • Nom de domaine : cmnog.cm
  • Site Web et d’autres ressources web sous le nom de domaine.
  • Liste de diffusion : 216 comptes d’abonnés
  • Blog : cmnog.wordpress.com | 08 articles déjà publiés
Infrastructure du cmNOG et Gestion des Ressources:
  • Gestion de l’Espace d’Hébergement dans les serveurs du (Data Center de MTN Business Cameroon). (Admin: Sylvain et Moïse)
  • Renouvellement de la location du nom de domaine : cmnog.cm (William)
  • Renouvellement/Upgrade de l’espace d’hébergement (Nacer)
  • Maintien en ligne du Site Web et d’autres ressources web sous le nom de domaine.
  • Blog : cmnog.wordpress.com (Animation: Sylvain)
FINANCES:
  • Recettes :
    • 10 000 XAF (William)
    • 33 000 XAF (Hermann : 10 000 XAF; Sylvain : 5 000; Willy : 5 000; Moïse : 5 000; Michel : 5 000; William : 2 000; Dacko : 1 000)
    • Total Recettes : 43 000 XAF
  • Dépenses :
    • [Renouvellement/Upgrade de l’espace d’hébergement]
    • 10 000 XAF [Renouvellement de la location du nom de domaine : cmnog.cm]
    • 33 000 XAF (Dépenses #cmNOGlab1 : 20 600 XAF, pour les Croissants et les Rafraîchissants; 11 000 XAF, montant symboliquement versé au CNFY; Le reste pour soutenir la Communication.)
    • Total Dépenses : 43 000 XAF
Liste des Anciens et Actuels Contributeurs au Patrimoine ou Ressources du cmNOG:
  • Nishal
  • Habib
  • Nacer
  • William
  • Jean-Baptiste (AUF)
  • Willy (AUF)
Remerciements Spéciaux du cmNOG:
  • Nishal
  • Habib
  • Nacer
  • William
  • Jean-Baptiste (AUF)
  • Willy (AUF)
  • Hermann
  • Michel
  • Dacko
  • Moïse
  • Sylvain
[/2015 Report | cmNOG’s Coordinator]
Questions / Réponses:
1. Comment faire pour apporter sa Contribution ? Est-ce qu’il existe une page, sur le blog du cmNOG,qui explique aux volontaires comment et sur quoi contribuer ? (MBELLA)
Réponse de Sylvain: Pas concrètement, mais l’on donne souvent des pistes sur comment et sur quoi contribuer à travers la liste de diffusion du cmNOG. Bon point pour les Perspectives 20 16!
2. Est-ce que le Renforcement de Capacités est pris en compte dans les actions du cmNOG? (Serge WOUANSI)
Réponse de Sylvain: Bon point pour les Perspectives 2016! Constamment cela est pris en compte (Organisation d’une visite guidée du data-center de MTNBusiness Cameroon, pour les étudiants de l’école des Postes et Télécoms; ) par le cmNOG. De plus, l’organisation de la Rencontre de Libération à la DGSN visait un objectif formatif. [Open Hardware: OpenLab]
3. Est-ce qu’il y a déjà des relations établies avec le monde Universitaire ? (Serge WOUANSI)
Réponse de Sylvain: Bon point pour les Perspectives 2016! En effet, des initiatives,progressives ont été abordées, comme lors de l’organisation de la Visite Guidée du Data Center de MTN Business en 2013. Et encore la Conclusion de la Collaboration avec l’Université de Greenwich(Angleterre) sur une étude autour de l’Impact Économique (Business)du Développement des Contenus Locaux en Afrique.
Cependant, la priorité est d’établir un contact effectif et durable avec les Opérateurs Réseaux et pas seulement avec leurs staffs.
4. … ? ()
C. #Planification2016 #cmNOG
Cette phase s’est limitée à un brainstorming très fructueux et dont les fruits sont rassemblés, en dessous, en terme de perspectives pour l’année 2016.
Une planification de la réalisation de ces perspectives est proposée plus bas.
cmnOG | Perspectives 2016:
  • Préparation du contenu et publication de deux pages officielles pour expliquer :

(i) comment contribuer au Développement de l’Ingénierie Réseaux aux côtés du cmNOG et

(ii) Lister les Idées de Projets à Suivre pour le Développement effectif de l’Ingénierie Réseaux à partir du Cameroun.

  • Organiser une Réunion Physique des membres du cmNOG tous les trimestres (Faire le Point sur l’implémentation des technologies et Bonnes Pratiques dans nos réseaux, Discuter sur une thématique particulière de l’Ingénierie Réseaux.)
  • Veiller au Renforcement de Capacités [Stratégie: organiser des ateliers de renforcement de capacités au cours des Réunions Trimestrielles du cmNOG]
  • Responsabilisation des Volontaires pour le Suivi des Thématiques (Gouvernance de l’Internet [Ressources de l’Internet, ], Contenus Locaux [Infrastructures : Data-centers &IXPs, Politiques Nationales de Développement des Contenus Camerounais, ], Routage [BGP, MANRS | Routing Manifesto for Security and Resilience, Acteurs, ], DNS [DNSSEC, DANE], AfPIF [IXP,Politiques et Accords d’Interconnexion, Peering, ], Métrologie |Mesures de l’Internet [RIPE Atlas, ], Sécurité [CSIRT, ], REN [Écosystème, Outils, Acteurs, Renforcement de Capacités, Bonnes;Pratiques, Rédaction d’Articles pour le Blog du cmNOG,Développement, ], Protocole Internet [Transition IPv4 to IPv6, ],Les Normes Ouvertes Standards [Suivi de RFCs, Sites Web et Listes de Diffusion de l’IETF, Sites Web et Listes de Diffusion de la W3C, ],…) de Veille Technologique et l’Administration des Ressources du cmNOG.
  • Pour chaque thématique, la Veille et le suivi impliqueront premièrement les activités suivantes :Présentation de l’Écosystème, Identification et listing d’Outils Pratiques, Identification des Acteurs intervenant dans l’écosystème,Renforcement de Capacités, Collecte et Partage de Bonnes Pratiques,Rédaction d’Articles pour le Blog du cmNOG, recruter des volontaires en partageant la passion pour agrandir l’équipe travaillant sur la thématique visée, …
  • Poursuivre la discussion sur la liste de diffusion, dans l’optique de Préparer les éléments pour la Légalisation du cmNOG.
  • Discuter sur la Liste comment envisager la Création des Représentations du cmNOG dans les Université (Appui aux Clubs Informatiques)
  • Formaliser une proposition de Protocole d’Accord afin de profiter d’une offre (encore officieuse d’une organisation locale) d’Hébergement Full Accès pour pouvoir héberger localement nos contenus
  • Relations avec les Opérateurs Réseaux: Définir les bases de Partenariats avec les Opérateurs Réseaux
  • Établissement et Suivi des Relations avec d’autres Organisations de l’écosystème local (Ministère des PT, ART, ANTIC, AUF-BACGL, ISOC Cameroon Chapter, Universités Locales, Associations Locales du Libre, ), régional (AfNOG, AfPIF,AfriNIC, AfREN, les autres NOG, …) et global (RIPE NCC, NSRC,RENATER, ) de l’Ingénierie Réseaux.
  • Définir des Stratégies pour Motiver les membres actifs et volontaires à plus collaborer en acquérant un esprit de Partage plus fluide.
  • Préparer la participation du cmNOG aux grands événements Locaux (IGF.cm, BarCamp, ), Sous-Régionaux (CAIGF, ), Régionaux (AIS=AfNOG&AFRINIC, AfPIF, AfDNS Forum,AfIGF, …) et Internationaux (IGF, …)
D. DIVERS
En guise de divers, il a été constaté que les lycées, grandes écoles et universités sont des centres à cibler lorsqu’on vise le développement en s’appuyant sur des axes tels que la formation. Cela ne manquera pas de nous pousser à établir le contact avec les milieux universitaires, pour influencer leur axes de Recherche et Développement (R&D) vers les besoins de l’Ingénierie Réseaux. Cependant, il a également été clairement convenus qu’il est plus que temps d’impliquer plus les Opérateurs Réseaux aux activités du cmNOG, afin que les bonnes Pratiques opérationnelles soient implémentées dans nos infrastructures, avec des normes ouvertes et technologies mise à niveau.
Il a été recommandé à chacun de se signaler comme volontaire afin d’être responsabilisé pour assurer le suivi des Thématiques recensées.
E. Liste des Thématiques Recensées pour être Suivies:
Les Thématiques qui ont été recensées porte sur le suivi et la Veille Technologique, autant que sur l’Administration des Ressources du cmNOG. Eles sont listées en dessous:
  • Gouvernance de l’Internet [Ressources de l’Internet, ],
  • Contenus Locaux [Infrastructures : Data-centers &IXPs, Politiques Nationales de Développement des Contenus Camerounais, ],
  • Routage [IGP, BGP, MANRS | Routing Manifesto for Security,and Resilience, Acteurs, ],
  • DNS [DNSSEC, DANE],
  • AfPIF [IXP,Politiques et Accords d’Interconnexion, Peering, ],
  • Métrologie | Mesures de l’Internet [RIPE Atlas, ],
  • Sécurité [CSIRT, ],
  • NREN [National Research and Educational Network],
  • Protocole Internet [Transition IPv4 to IPv6, ],
  • Les Normes Ouvertes Standards [Suivi de RFCs, Sites Web et Listes de Diffusion de l’IETF, Sites Web et Listes de Diffusion de la W3C, ]
  • Communication à travers les Ressources de Visibilité du cmNOG [Administration d’une.des ressource(s): Liste de diffusion, Site web, Blog, Compte sur les Réseaux Sociaux, etc.],
Pour chacune de ces thématiques, la Veille et le suivi impliqueront premièrement les activités suivantes :
  • Présentation de l’Écosystème,
  • Identification et listing d’Outils Pratiques,
  • Identification des Acteurs intervenant dans l’écosystème,
  • Assurer la veille en s’informant pour mieux informer et former la Communauté (s’inscrire sur des listes spécifiques, se documenter, suivre des hashtags, etc.),
  • Réagir sur la liste, lorsqu’une question vise la Thématique qu’on a en charge,
  • Renforcement de Capacités,
  • Collecte et Partage de Bonnes Pratiques,
  • Rédaction d’Articles pour le Blog du cmNOG,
  • Recrutement des volontaires en partageant la passion pour agrandir l’équipe travaillant sur la thématique visée,
F. ACTIVITÉS DU cmNOG: PLANIFICATION 2016:
[Etablissement du Chronogramme d’Activités 2016]
  • L’idée est de se donner un Agenda précis et de responsabiliser des Volontaires pour chaque pôle d’activités développées autour des thématiques adoptées. Il a suffit de partir des points et idées recensées au cours du brainstorming de planification que nous avons réalisé pour aboutir à ce qui suit .

Calendrier des Réunions Trimestrielles du cmNOG:

  • cmNOGlab3 au CNFY (02.04.2016)
  • cmNOGlab4 au CNFY (11.06.2016)
  • cmNOGlab5 au CNFY (10.09.2016)
  • cmNOGlab6 au CNFY (10.12.2016)

NB: Nous pourrions être invités à nous déplacer (vers une autre ville telle que Ngaoundéré, Douala ou Limbé, etc.) pour tenir l’une des réunions programmées. Le lieu et/ou la date est susceptible d’être ajusté(e).

  • Préparation du contenu et publication de deux pages (articles) officielles pour expliquer :
  • Collecte des idées, suggestions, contributions, propositions des volontaires de la Communauté (Deadline:12.03.2016 | Sylvain, …)
  • Publication de la page/billet d’informations sur : « Comment contribuer au Développement de l’Ingénierie Réseaux aux côtés du cmNOG »
  • Publication de la page /billet d’informations sur : « Liste d’Idées de Projets à Suivre pour le Développement effectif de l’Ingénierie Réseaux à partir du Cameroun. »
  • Renforcement des Capacités & et Orientation vers Trainings Adaptés aux besoins (Deadline:17.07.2016 | Mukom, Nacer, Moïse, Willy, Stephen, Serge, Sylvain, Responsables de Rubriques/Thématiques, Volontaires…)

Stratégie: Exploiter chaque Réunion du cmNOG pour lancer des ateliers afin de combler des besoins existant. Et partager continuellement les informations, connaissances et Bonnes Pratiques en s’appuyant sur le dynamisme des équipes thématiques.

  • Débattre sur la liste de diffusion, dans l’optique de Préparer les éléments pour la Légalisation du cmNOG (Deadline:11.06.2016 | Willy, Hermann, MBELLA…).
  • Discuter sur la Liste comment envisager la Création des Représentations du cmNOG dans les Université (Appui aux Clubs Informatiques) (Evaluation:Trimestrielle | Serge, Théophile, MBELLA…).
  • Formaliser une proposition de Protocole d’Accord afin de profiter d’une offre (encore officieuse d’une organisation locale) d’Hébergement Full Accès pour pouvoir héberger localement nos contenus (Deadline:17.07.2016 | Sylvain, Nacer, Moïse, Willy, Stephen, Responsables de Rubriques/Thématiques, Volontaires…).
  • Relations avec les Opérateurs Réseaux: Définir les bases de Partenariats avec les Opérateurs Réseaux (Évaluation:Tous les mois | Sylvain, Willy, William, Stephen, Dacko, Staffs d’Opérateurs Réseaux…).
  • Établissement et Suivi des Relations avec d’autres Organisations de l’écosystème local (Ministère des PT, ART, ANTIC, AUF-BACGL, ISOC Cameroon Chapter, Universités Locales, Associations Locales du Libre, ), régional (AfNOG, AfPIF,AfriNIC, AfREN, les autres NOG, …) et global (RIPE NCC, NSRC,RENATER, ) de l’Ingénierie Réseaux. (Evaluation:Mensuelle | Sylvain, Willy, Michel, Serge, Responsables de Rubriques/Thématiques).
  • Définir des Stratégies pour Motiver les membres actifs et volontaires à plus collaborer en acquérant un esprit de Partage plus fluide. (Evaluation & Suivi:Mensuel | Responsables de Rubriques/Thématiques, Sylvain).

Stratégie: Axer le recrutement au niveau des équipes thématiques.

  • Préparer la participation du cmNOG aux grands événements Locaux (IGF.cm, BarCamp, Séminaires, Ateliers), Sous-Régionaux (CAIGF, ), Régionaux (AIS=AfNOG&AFRINIC, AfPIF, AfDNS Forum, AfIGF, …) et Internationaux (IGF, …) (Deadline:Trois semaines avant l’évent | Sylvain, Willy, Responsables de Rubriques/Thématiques, Membres Volontaires).
[/Etablissement du Chronogramme d’Activités 2016]
G. CENTRES D’INTÉRÊTS
Chacun devra identifier son/ses Centres d’Intérêts en partant de la (D.) Liste des Thématiques Recensées pour être Suivies un peu à l’Exemple présentant les Centres d’intérêts choisis par « Mbel~EK » :
– Peering
– IXP
– Veille Sécuritaire [CSIRT, CIRT],
– Gouvernance de l’Internet
Quelques Photos :
Willy MANGA, au cmNOGla1, partageant son expérience après sa participation à la réunion AFRINIC-23.
Willy MANGA, Présentateur au cmNOGla1, partage d’expérience après participation à la réunion AFRINIC-23.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[/#cmNOGlab2 | Report]

Source du Compte Rendu du cmNOGlab2 : https://lite6.framapad.org/p/cmNOGlab2_12.12.2015_CR

https://lite6.framapad.org/p/cmNOGlab2_12.12.2015_CR?showControls=true&showChat=true&showLineNumbers=true&useMonospaceFont=false

 

Le RIXP Gab-IX suffira-t-il à Booster l’Internet Sous-Régional?


Image représentant IXP à l'aide d'un câble unique constitué de plusieurs brins.
Image représentant un IXP à l’aide d’un câble unique constitué de plusieurs brins.

Moins d’un an d’existence après sa mise en service, « LE POINT D’ÉCHANGE INTERNET DU GABON DÉSIGNÉ PAR L’UNION AFRICAINE COMME POINT D’ÉCHANGE DE L’AFRIQUE CENTRALE. » [1]

 Le GAB-IX [2] pourra ainsi permettre à l’Afrique Centrale de se démarquer en contribuant à la réduction de la fracture numérique et l’écosystème global que constitue l’Internet s’en trouvera aussi renforcé que l’écosystème local/sous-régional avec moins de latence, se dirons-nous. Cependant, tout n’est pas aussi simple… Le défi majeur reste celui d’Africaniser le trafic Internet Interne à l’Afrique.

 Ce défi pose effectivement plusieurs problèmes qui doivent être vu comme des enjeux à intégrer à l’équation de Localisation. L’un d’eux est celui du trafic dû aux échanges générés par les communications entre utilisateurs Internet vivant en Afrique. Un autre aspect du problème est lié au trafic entre les serveurs des Opérateurs de Services Internet et les Utilisateurs Internet sous-régionaux et locaux. Et puis aussi les échanges générés entre les Serveurs fournissant des services aux utilisateurs locaux/sous-régionaux et entre les équipements de routages du cœur, de la superficie et de la périphérie de l’Internet…
Le problème est juste décomposé en briques, pour une raison simple: Les échanges de paquets entre utilisateurs finaux via le canal Internet, ne sont pas directes, il y a toujours au moins un Opérateur Réseaux au milieu [Un Man_In_The_Midle plus ou moins agressif selon…]; ne serait-ce que pour fournir la connectivité de bout en bout. Cela dit, il est normalement impossible de traiter le trafic entre utilisateurs situés dans une région, sans tenir compte des incontournables intermédiaires garantissant le transport de leurs paquets. Cependant, pour avoir un meilleur aperçu, local d’un problème global, une abstraction peut-être nécessaire.

La clé est dans la mesure des ressources Internet utilisées en Afrique; puisqu’il faut pouvoir mesurer pour savoir où et quoi améliorer dans le système/écosystème et pour prendre ces décisions, il n’y a rien de plus efficace que des statistiques, produites par des mesures de l’utilisation des ressources de l’Internet.

 Un serveur dont les contenus sont hébergés localement sera rapidement accessible depuis la sous région, dès l’interconnexion des Points d’Echanges nationaux au Gab-IX; mais le problème de localisation des contenus locaux restera tant qu’il n’y aura pas, sur place, des Datacenters capables d’héberger ces contenus que pourront créer les startup qui inonderont bientôt l’environnement numérique des affaires, en Afrique Central.

 AfPIF, qui a conclu son forum annuel [AfPIF2015], le jeudi 27 août 2015, garde sa vision [« 80% Local Internet Traffic in Africa by 2020! »] de localisation/Africanisation du Trafic interne. Ce trafic peut être généré par les échanges entre utilisateurs finaux dans la sous-région/région, ou entre les serveurs d’applications/services(de) des organisations de la sous-région/région. Cependant il faut noter que la plupart de ces serveurs restent hébergés à l’extérieur du continent Africain. Ainsi, les nombreux Points d’Echanges Internet qui sont mis en route à travers les pays d’Afrique, à l’honneur de l’Union Africaine, à travers le programme AXIS [3], restent contre productifs sans cet additif jusqu’ici manquant. Le contenu est au centre de l’Internet, car même si le code source, l’infrastructure et les traitements sont vitaux pour l’existence de l’écosystème Internet; il n’en demeure pas moins vrai que ce sont les contenus générés qui permettent à l’Internet de Connecter les générations en simulant un monde virtuel sans frontières.
A l’heure de la convergence des objets vers l’Internet, il serait dommage/absurde d’observer une absence persistante des Africains au cœur de l’Internet des Objets tandis que les Objets eux seraient tous connectés…
C’est donc maintenant le moment d’agir, en tenant compte des quelques questions/réponses suivantes:
– Combien de temps faut-il pour mettre en route un Point d’Echanges Internet?
Rép: 6 mois au plus, selon [4].
– Combien ça coûte, la mise en œuvre d’un Point d’Echanges Internet?
Rép: 1000 US$ suffisent [5].

 En vrai, en ne mettant pas en œuvre les infrastructures clés du bon fonctionnement de l’écosystème Internet local, l’Afrique renforce la fracture numérique et ralenti la croissance de l’Internet en lui donnant un double visage: celui de l’Afrique et celui du reste du monde.

Sylvain BAYA.


_______________________________________________
[1] Deux articles sur le sujet:
*  https://ict4africa.wordpress.com/2015/08/26/le-point-dechange-internet-du-gabon-designe-par-lunion-africaine-comme-point-dechange-de-lafrique-centrale/
*  www.gaboneco.com/nouvelles_africaines_35582.html
[2] www.gabix.ga
[3] http://pages.au.int/axis
[4] L’exemple du Gab-IX le confirme.
[5] https://twitter.com/apnic/status/641108508717350912

________________________
A propos de l’Auteur:
________________________
Sylvain BAYA a été l’un des panélistes Africains de l’IGF2014.
ISOC Cameroon Board’s Member
cmNOG’s Co-Founder & Coordinator
baya.sylvain [AT cmnog DOT cm]
abscoco2001 [AT yahoo DOT fr]
http://www.cmnog.cm
https://cmnog.wordpress.com
listes.cm.auf.org/cgi-bin/mailman/listinfo/cmnog
Skype : abscoco
twitter.com/Sylvain_BAYA

Célébration Décalée Journée du Logiciel Libre 2015 au CMR


Bannière SFD (JLL)
Bannière SFD (JLL2015)
Logo de AUF-BACGL pour ses 20 ans d'existence
Logo de AUF-BACGL pour ses 20 ans d’existence
  Depuis plusieurs années, des célébrations de la JLL ou SFD [1], sont organisées au Cameroun, plus souvent par ProtègeQV et Ubuntu-CM à Yaoundé, et quelques autres groupes à Douala et Ngaoundéré. Seulement, il n’a jamais été vu, au jour d’aujourd’hui, une célébration unifiée autour de l’ensemble des communautés du libre au Cameroun. Cette année 2015, les choses commencent à bouger dans ce sens et c’est plutôt bien pour le mouvement du libre au Cameroun; au moment où la mort de l’AC3L [2] semble désormais pratiquement effective. Comme quoi, le phœnix du libre peut encore renaître de ses cendres…
 Après la célébration mondiale du 19 septembre 2015, organisée au Cameroun par Protège QV, avec l’appui du MINPOSTEL, il est prévu une autre célébration de la Journée du Logiciel Libre, au Cameroun [3]. Celle-ci se tiendra en date du mercredi 23 septembre 2015, au CNF  de Yaoundé/ Ngoa-Ekellé/AUF-BACGL [4].
 La journée du logiciel libre est une initiative mondiale d’expansion ou de vulgarisation des applications issues des communautés de développeurs libres, partageant une pensée libre [Free, Open Source, FOSS ou GNU]. Au Cameroun, la Communauté Ubuntu-cm, s’ouvre à d’autres associations partenaires dans une démarche d’unification de cette célébration. Ce sera l’opportunité, pour chacune des Organisations partenaires, de montrer comment les activités quotidiennes concourent/contribuent à la promotion du logiciel libre au Cameroun.
 L’objectif Global de l’événement local est de : « Montrer la place du Logiciel Libre dans la vie courante, à travers plusieurs types d’activités ».
 Ces activités seront conduites par chacun des partenaires de l’évent et se déclinent autour des entrées de l’Agenda du jour [5].  Le cmNOG en profitera pour parler, un peu, du déploiement du Programme RIPE ATLAS [6] au Cameroun.
 Cet événement pourra donner un coup de balai autour des initiatives locales d’adoption du logiciel libre, comme solution au développement économique durable. L’enviable expérience de l’AUF [7], sur l’utilisation des logiciels libres saura certainement édifier plus d’un. Pour ceux que ça intéresse, il faudra préparer un disque dur de 250 Go pour emporter une copie du miroir local de logiciel et systèmes GNU qui s’y trouve. 
 Tous ceux qui veulent en savoir plus, sont conviés [8] à cet événement fédérateurs autour du logiciel libre.
Librement vôtre,
Sylvain BAYA.

[1] SFD | softwarefreedomday.org
[2] AC3L = Association Camerounaise pour les Logiciels Libres et Linux | https://www.facebook.com/ac3lcameroon linux-cm – liste de diffusion de l’AC3L – info
[3] https://twitter.com/#JLL15CMR
[4] La carte: http://www.openstreetmap.org/way/353842836
[5] https://wiki.ubuntu.com/CameroonianTeam/Events/JLL2015
[6] https://atlas.ripe.net/
[7] https://wiki.auf.org/wikiteki/
[8] Liens d’Inscription: https://framadate.org/kza38tf5vwwm176x | loco.ubuntu.com/events/kmer/3202-journée-du-logiciel-libre-2015/

________________________
A propos de l’Auteur:
________________________
Sylvain BAYA a été l’un des panélistes Africains de l’IGF2014.
ISOC Cameroon Board’s Member
cmNOG’s Co-Founder & Coordinator
baya.sylvain [AT cmnog DOT cm]
abscoco2001 [AT yahoo DOT fr]
http://www.cmnog.cm
https://cmnog.wordpress.com
listes.cm.auf.org/cgi-bin/mailman/listinfo/cmnog
Skype : abscoco
twitter.com/Sylvain_BAYA

______________
Logos des Partenaires de la JLL15CMR:

Logo de AUF-BACGL
Logo de AUF-BACGL
Logo du cmNOG
Logo du cmNOG
Logo de Mozilla Cameroon
Logo de Mozilla Cameroon
Logo de PROTEGE QV
Logo de PROTEGE QV
 
Logo de Software Freedom Day (SFD)
Logo de Software Freedom Day (SFD)

Peer The Change After AfPIF2015 at MAPUTO


Two Cameroonians: Denis and Gabriel with some other Attendees @ AfPIF2015 Source: https://pbs.twimg.com/media/CNUUyH2WoAADMg2.jpg
Two Cameroonians: Denis and Gabriel with some other Attendees @ AfPIF2015
AfPIF, the Af* in charge of Peering and Interconnections in Africa, has traveled to Mozambique this year. Starting on 25 to 27 August 2015, our regional Peering forum hosts at least tree Cameroonians, samely like during AfPIF2014. Denis FORCHAM, a member of the cmNOG/ISOC.CM, reports below what he has seen and heard there…
Maputo 2015 was a great success. AfPIF was celebrating its 5 years of existence and so it was equally necessary to celebrate its achievements. In fact one of these achievements was the fact this year recorded the highest number participants from all over the world.
Presentations revealed that many IXPs have been established across Africa, thanks to the activities of AfPIF. Many content providers like Google are now seeing Africa as a potential place for business. Africa has equally witnessed an increase in its international bandwidth, within the last 5 years with the landing of many high speed optical fiber networks at its shores.
The time for African content is therefore now” said one of the content providers. Africans have to start thinking of producing their contents and hosting them at home rather hosting abroad.
There were presentations [1] on the impact of peering in Africa and why cross border interconnection is important. Many high speed undersea optical fiber companies like SEACOM, presented their services and their role in assisting interconnection. Other peering partners like AKAMAI that are not yet present in Africa were there to present their services and to explain how peering with them can greatly improve internet performance.
The Administrator of Gambia’s IXP which is less than one year was happy to present their experiences and share with participants on how to better attract contents and greatly benefit from the IXP.
There were equally great presentations on the usefulness and need for data centers.
After all the presentations and as a Cameroonian and as a member of the internet society and also as a government stakeholder, I concluded that there is great need for our internet exchange point, CAMIX to go operational before AfPIF2016 which will be in Tanzania. We are lagging behind in this challenge. What do you think?
Sylvain BAYA, Winner of the AfPIF2015 Draw, following the Survey, here with its iPad Mini
Sylvain BAYA, Winner of the AfPIF2015 Draw, following the Survey, here with the Price [iPad Mini]
It seems also interesting to note about the AfPIF2015 draw [2], among participants who responded to the questionnaire of the evaluation survey of AfPIF2015, that the winner is a Cameroonian. Again I had the honor of being addressed by  staffs of the Internet Society Africa Bureau, to convey the iPad Mini tablet to Cameroon. Sylvain BAYA, the cmNOG’s Coordinator, who is indeed the Winner has here one more tool to use in benefit of the cmNOG; for which his commitment remains exemplary to all of us.
Expecting that the Cameroonian participation will be more varied with at least one fellow among the panelists, Rendez-vous is taken for AfPIF2016, with God’s allowance.
Foncham Denis Doh .
____________

Some Pictures

_______________
Madhvi, AfriNIC:How Important is an IXP? Policy: About IP Reservation for IXP [Source: https://pbs.twimg.com/media/CNQSveLVAAEpC3o.png]
Madhvi, AfriNIC:How Important is an IXP? Policy: About IP Reservation for IXP
 
Vue of relationship [Peering#Transit] between Operators/Caches/IXP [Source: https://pbs.twimg.com/media/CNQrnllWUAAcJn0.jpg]
Vue of relationship [Peering#Transit] between Operators/Caches/IXP
 
AfPIF2015's Stats : 232 attendees from 57 countries and 978 online participants from 77 countries [Source: https://pbs.twimg.com/media/CNd3XDhWgAAyMyk.jpg]
AfPIF2015’s Stats : 232 attendees from 57 countries and 978 online participants from 77 countries
Registration Desk @ AfPIF2015 [Source: https://pbs.twimg.com/media/CNPLSszU8AAzocC.jpg]
Registration Desk @ AfPIF2015
_______________
 About Author
_____________________
Foncham Denis Doh
Telecommunications Engineer
Diploma Internet Governance(NEPAD e_Africa  Capacity building programme
Current research: IXP in Cameroon

email: fonchamdoh@yahoo.com
Skype : foncham_denis
twitter: @denis_doh

Communication du cmNOG à l’issue du cmNOGlab1


(c) cmNOG - Photo d'Ensemble au terme du cmNOGlab1, à l'intérieur de la salle des formations du CNF de Yaoundé (AUF-BACGL)
(c) cmNOG – Photo d’Ensemble au terme du cmNOGlab1, à l’intérieur de la salle des formations du CNF de Yaoundé (AUF-BACGL)

 Bonjour et merci à ceux/celles qui ont participé au cmNOGlab1 [1] du samedi 18 juillet 2015. Certain(e)s se sont déjà inscrit(e)s sur la liste de diffusion [2] et nous leur adressons la bienvenue en rappelant aux autres que personne n’est exclus chez nous, au cmNOG.

 Nous rassemblons progressivement tous les éléments d’archives de cet atelier et nous apprécierons votre collaboration. Il suffira de partager avec nous des photos de l’atelier, vos souvenirs, ou un article rédigé pour en parler aux autres. Ce sera aussi intéressant de réagir au sondage mis en place pour l’évaluation [3] du cmNOGlab1. En attendant, vous pourrez :

  • Lire cet article [4] de blog;
  • Regarder les premières photos [5] collectées;
  • Noter vos souvenirs sur le Pad [6] pour qu’ils servent à tous d’aide-mémoire à archiver;
  • Pour ce faire, il suffira de se servir de l’exemple suivant :

Exemple avec les Souvenirs de coco1 :

[Notes_coco1]

 En date du samedi 18 juillet 2015, le cmNOG réuni ses membres et sympathisants pour un échange d’expériences autour de technologies issues des protocoles IPv6 et DNSSEC. Il s’agissait de la première réunion physique des membres de la communauté de l’Ingénierie Réseaux Camerounais et nous avons pu bénéficier de la présences de 33 personnes. Sachant que la liste compte pratiquement 198 inscrits 😉 on peut déjà imaginer l’impact sur les prochaines réunions.

On a vu, parmi les participants, des gens venant de chez quelques opérateurs réseaux et autres Organisations du secteur comme:

  • CAMTEL;
  • MTN;
  • HUAWEI;
  • ANTIC;
  • NEXTEL???;
  • RINGO???;
  • [Veuillez insérer, ici, le nom de votre organisation involontairement oubliée]

 Au cours de cet atelier, il a été question d’aborder concrètement les technologies issues des protocoles IPv6 et DNSSEC, mais il a aussi été question de l’Avenir du cmNOG afin de partager la vision de notre association.

Les Points finalement abordés sont :

  • Présentation du Contexte (Sylvain – cmNOG)
  • Etat des Lieux Déploiement IPv6 & DNSSEC au Cameroun (Eric – ANTIC)
  • Partage d’Expérience IPv6 + DNSSEC (avec Willy pour AUF-BACGL)
  • Présentation du cmNOG (Sylvain – cmNOG)
  • Vœux, Remerciements et Fin de la Session
  • Séparation (Croissants & Rafraîchissants)
(c) cmNOG - Etat de Lieux des Déploiements IPv6 & DNSSEC au Cameroun, avec Eric.
(c) cmNOG – Etat de Lieux des Déploiements IPv6 & DNSSEC au Cameroun, avec Eric.

  Pour rehausser notre modeste atelier, nous avons bénéficié de la présence de deux cadres techniques, de l’ANTIC, qui ont trouvé dans notre communauté, un cadre propice, pour relayer les informations sur les questions techniques et politiques de la gestion et du développement des TICs et des ressources critiques de l’Internet en plus des infrastructures réseaux dont ils ont la charge et la responsabilité au Cameroun. Nous leur reconnaissons le mérite d’avoir répondu présent à notre invitation.

 L’organisation de cette réunion a été réduite au strict nécessaire, l’idée étant d’éviter de rendre plus important le prestige que le contenu technique des réunions et par là même, éviter de détourner l’attention sur les véritables résultats attendus… C’est ainsi que nous avons collecté une modeste somme d’un montant égale à 33 000 F.CFA, qui a été orientée vers les dépenses nécessaires ainsi qu’il suit :

  • 20 600 F.CFA, pour les Croissants et les Rafraîchissants;
  • 11 000 F.CFA, montant symboliquement versé au CNFY;
  • Le reste pour soutenir la Communication.

 Le sens du sacrifice, affiché par certains est a encourager et nous ne pouvons que les en féliciter, sans manquer de les remercier particulièrement en leur souhaitant beaucoup de grâces. Voici la liste de ces sept volontaires qui ont contribué financièrement sans même mentionner, ici, les détails de leurs engagements individuels en nature pour le succès de cet événement :

  • Hermann : 10 000 F.CFA;
  • Sylvain : 5 000 F.CFA;
  • Willy : 5 000 F.CFA;
  • Moïse : 5 000 F.CFA;
  • Michel : 5 000 F.CFA;
  • William : 2 000 F.CFA;
  • Dacko : 1 000 F.CFA;

Nos remerciements particuliers vont à l’endroit de :

  • Willy et de l’AUF-BACGL qu’il a engagé ici et dont nous avons pu profiter de l’infrastructure technique dont le modèle en terme de Bonnes Pratiques de déploiement est à citer en exemple.
  • Hermann qui nous a servi de chauffeur, humblement, pour faire les courses de dernières minutes et comme il n’y avait pas de femme (habib :’-( est loin) parmi nous à ce moment, il a fallu parcourir la moitié de la ville pour pouvoir s’en sortir.
  • Tous ceux qui ont fait le déplacement des autres régions, pour participer au cmNOGlab1. L’EST, l’OUEST, le LITTORAL, le SUD-OUEST etc [Veuillez ajouter, ici, votre région d’habitation qui aurait été oubliée].

 Certains, dont la voix a été portée par Augustine, ont proposé qu’une date soit fixée pour le prochain atelier et même qu’un calendrier soit établie pour la régularité et la pérennité des réunions physiques du cmNOG. Il a été convenu que cette discussion soit portée sur la liste, afin que chacun puisse se sentir concerné et y contribuer. Ensemble, même si le coût est élevé, nous pourrons y arriver; en gardant notre fierté, notre liberté et donc notre intégrité et utilité…

(c) cmNOG - Augustine argumentant au cmNOGlab1, en salle des formations du CNF de Yaoundé (AUF-BACGL)
(c) cmNOG – Augustine argumentant au cmNOGlab1, en salle des formations du CNF de Yaoundé (AUF-BACGL)

 Cette fois-ci, le prétexte de la tenue de cette réunion a été la volonté d’un échange d’expériences pratiques et sous l’initiative de Willy, nous avons été accueillis au CNF de l’AUF-BACGL. Pour les prochaines fois, on compte bien voir d’autres organisations être mise en valeur sous l’impulsion d’autres volontaires de la liste…

 Nous nous excusons pour les manquements, dû au caractère irrégulier des réunions au sein du cmNOG (ce n’est que la première hein), nous vous prions d’être le plus indulgent possible, sans cependant manquer de nous notifier des limites que vous souhaiter nous voir étendre en terme d’évolutivité et de performance. L’habitude et la régularité aidant, nous vous assurons que nous saurons nous améliorer en tenant compte de vos sages suggestions.

(c) cmNOG - Photo d'Ensemble au terme du cmNOGlab1, à l'extérieur; dans la cour du CNF de Yaoundé (AUF-BACGL)
(c) cmNOG – Photo d’Ensemble au terme du cmNOGlab1, à l’extérieur; dans la cour du CNF de Yaoundé (AUF-BACGL)

 C’est ensemble que nous comptons agir, sans précipitation, afin d’efficacement contribuer au développement de l’écosystème Internet et de tout ce qui tourne autour de l’Ingénierie Réseaux au Cameroun. Merci de rejoindre [7], avec le cmNOG, le courant de cette volonté d’actions convergentes vers un développement durable!

/Pour Le cmNOG

[Notes_coco1]

Cordialement,

Le Coordinateur du cmNOG.

–sb.

__________
[1] listes.cm.auf.org/cgi-bin/mailman/listinfo/cmNOG
[2] doodle.com/x3w8x28ix7p5dhtw#table
[3] Dès qu’il sera disponible, le questionnaire de ce sondage vous sera transmis par mail.
[4] ongola.blogspot.com/2015/07/premiers-pas-avec-ipv6.html
en plus de celui-ci https://cmnog.wordpress.com
[5] https://picasaweb.google.com/102394042604006228857/LabCNFY1
https://picasaweb.google.com/100175202511956047661/cmNOGlab1
[6] https://pad.april.org/p/labcnfy
[7] Inscrivez-vous sur la liste de diffusion du cmNOG : listes.cm.auf.org/cgi-bin/mailman/listinfo/cmNOG Suivez le cmNOG sur twitter.com/cmN0G Aimez la page facebook.com/cmNOG Retrouvez les tweets de l’évent en parcourant les HashTags: #cmNOGlab1 #LabCnfy #cmNOG #DNS #IPv6

Un passage furtif aux alentours du DataCenter de CAMPOST


 (c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé - Cameroun, 22 mai 2014
(c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé – Cameroun, 22 mai 2014

Un Data Center en Anglais ou encore Centre de Traitement et de Stockage de Données est une infrastructure capitale dans la gestion des Systèmes d’Informations distribués. il s’agit, en de plus simples mots, d’un environnement sécurisé contenant des serveurs physiques et virtuels redondants, alimentés par des sources d’énergies tout autant redondantes. Le tout maintenu à une température contrôlée par des systèmes de climatisation redondants. Un passage furtif aux alentours du Data Center de la CAMPOST [1], qui pourrait aboutir, un jour peut-être, à une visite approfondie de son infrastructure technique, nous permet d’en parler un peu ici…

Oui ! Vous l’auriez compris par vous-même: le mot clé ici est bel et bien le terme redondant. Alors c’est quoi la redondance [2] ?
Cette parenthèse s’impose bien, en effet, imaginez-vous en train d’effectuer une transaction sur l’une des interface web d’une entreprise de e-commerce [3]. Subitement, une coupure (côté serveur) de la source d’alimentation principale intervient (pour une raison malheureusement habituelle dans mon pays), qu’est ce qui se passe ? Sans REDONDANCE, la procédure serait immédiatement stoppée à votre niveau et ce contenu deviendrait inaccessible à cause de l’état subitement HS [4] du serveur où est hébergé l’application web ou un tout autre type de contenu auquel vous souhaiteriez accéder. Certainement au niveau des disques durs il pourrait y avoir alors des conséquences fatales pouvant conduire à de graves altérations, voire à la destruction ou pertes de données critiques. Il pourrait ainsi devenir impossible de trouver une trace de votre dernière transaction.
Mais NON :  » Vous N’avez aucune raison d’avoir peur… » la REDONDANCE est assurée à tous les niveaux possibles. C’est ainsi que toutes les technologies physiques et virtuelles, intervenants dans le fonctionnement de cette merveilleuse Infrastructure allie des Techniques et Technologies Électroniques, Climatiques, Mécaniques capables de garantir la continuité du service et sa résilience. La Redondance, ici, permet en soi de s’assurer que: Réseaux et Systèmes n’ont presque jamais de rupture (i.e. 99,99 % up time).

 Présentation superficielle du Data Center de la CAMPOST

Centre de Données de la CAMPOST, photo 06
(c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé – Cameroun, 22 mai 2014

Le Data Center de CAMPOST est localisé dans la Ville de Yaoundé (Centre Administratif). L’édifice cubique bardé de plaques solaires abritant cette importante infrastructure se dresse, telle un mastodonte sorti de son sommeil. Elle affiche fière allure avec sa couronne constituée d’une plaque numérique rouge, où est inscrit son nom et qu’elle fait connaitre à qui sait lire ; car ses services sont présentés sur internet via un site web [5] dont l’adresse s’affiche également.

 Les services proposés par ce datacenter sont listés sur le site web de l’institution à la section Business Solutions, à côté des sections Produits Postaux et Produits Financiers comportant les autres services offerts par la CAMPOST parmi lesquels: le courrier postal, la boîte postale, les colis postaux, l’envoie express de colis et d’autres services à valeurs ajoutées comme le transfert d’argent, le crédit scolaire, l’épargne postale, le publipostage. Ainsi l’offre Business de CAMPOST, au profit du développement de l’économie numérique, comprend les services suivants :

  • HÉBERGEMENT, SERVEURS ET APPLICATIONS;
  • CALL CENTER;
  • TÉLÉSURVEILLANCE;
  • INTERCONNEXION DES SITES CLIENT;
  • TÉLÉPHONIE IP;
  • VIDÉOCONFÉRENCE.

 Avec de telles offres de services disponibles en local, on s’étonnera de retrouver la plupart des contenus des organisations Camerounaises; hébergés dans des serveurs localisés hors de l’Afrique. Mais le défi est à plusieurs niveaux: il y a certes la nécessité de localisation de contenus créés au Cameroun, il y a aussi celui de la qualité de service de l’offre d’hébergement locale. Mais il y a par dessus tout cela, l’absence à ce jour d’un point d’échanges pour valoriser véritablement les contenus locaux hébergés en locale.

 Situé juste en face de la Délégation Régionale de L’Enseignement Secondaire ; sur la rue du Musée National, tout près du Palais de Justice ; lorsque vous vous y rendrez, vous la remarquerez. Peut-être souhaiterez-vous alors la visiter de plus près ; dans ce cas nous en reparlerons… Car figurez-vous que l’accès à un data center est très sélectif; et même lorsque vous y possédez des serveurs physiques, il vous faut vous soumettre à une procédure de sécurité souvent longue et scrupuleuse pour y avoir accès.
Armez-vous juste d’un peu de patience, le cmNOG s’apprête déjà à organiser une visite dans les méandres de cette Infrastructure qui fait honneur à notre pays. En vous joignant à cette initiative, déjà implémentée une fois dans le cadre du Programme « Mieux Connaître les Infrastructures Techniques du Cameroun » (dont le projet pilote a permis de conduire une visite guidée de l’Infrastructure Technique du Data Center de MTN Business Cameroon à Yaoundé). Vous ne manquerez pas l’opportunité d’être parmi les premières personnes à entrer dans cette Infrastructure dont nous pouvons être fiers. Tout ce que vous avez à faire, c’est de manifester votre intérêt par un commentaire libre à la suite de ce billet. Veuillez indiquez votre AdEl [6] dans le formulaire, sans inquiétude, car elle ne sera pas publiée 🙂 ; sinon, attention au pourriel ou spam.

 Il est important de noter que parmi les objectifs d’une telle initiative, il y a le souci de contribuer à l’édification d’un véritable environnement/écosystème favorable au développement des Contenus Locaux. Ainsi les datacenters entrent dans l’aspect infra-structurel de cet écosystème au sein duquel nous pouvons rencontrer des infrastructures clés telles que des Points d’Echanges Internet [7] en plus des Politiques et lois encadrant la Gouvernance du secteur de l’économie numérique. Mais il ne faut pas oublier un aspect très déterminant, celui de la localisation des capacités, qui n’est rien d’autre que l’acquisition des compétences, par les acteurs locaux, à travers l’appropriation des capacités nécessaires au déploiement d’un écosystème local, favorable au développement, des contenus numériques. Au Cameroun, ce n’est pas encore ça ! Cependant, il faut rester optimiste et se joindre aux initiatives volontaires existantes.

 Le cmNOG t’invite donc à te joindre à ses initiatives pour ensemble contribuer au développement durable de l’Ingénierie Réseaux au Cameroun.  Comment rejoindre le cmNOG ? Tout est dans la section A propos de (About) cmNOG, que vous trouverez plus bas.

Merci pour votre visite, sur ce blog !

D’autres Photos prises à la volée…

Centre de Données de la CAMPOST, photo 02
(c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé – Cameroun, 22 mai 2014
Centre de Données de la CAMPOST, photo 06
(c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé – Cameroun, 22 mai 2014
Centre de Données de la CAMPOST, photo 05
(c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé – Cameroun, 22 mai 2014
Centre de Données de la CAMPOST, photo 01
(c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé – Cameroun, 22 mai 2014
Centre de Données de la CAMPOST, photo 03
(c) cmNOG | Datacenter de CAMPOST, à Yaoundé – Cameroun, 22 mai 2014

_____________________

A propos de (About) cmNOG: http://www.cmnog.cm

cmNOG, entendu Cameroonian Network Operators Group, en langue anglaise n’est rien d’autre que le Groupe des Opérateurs Réseaux Camerounais ; une association de fait au service de l’ingénierie réseaux camerounaise, œuvrant pour le développement durable de l’écosystème des télécommunications au Cameroun. En dehors de ses blogs [ https://cmnog.wordpress.com |http://www.blog.cmnog.cm ], le cmNOG a une présence internet variée et peut être contacté via son site web, sa liste de diffusion actuellement logée ici [ http://listes.cm.auf.org/cgi-bin/mailman/listinfo/cmnog/ ], ou encore via les réseaux sociaux. Notamment en aimant la page facebook et/ou en suivant le compte twitter.

Retrouvez le cmNOG sur Twitter :https://www.twitter.com/cmN0G/ , sur Facebook :https://www.facebook.com/pages/Cameroonian-Network-Operators-Group-cmNOG/360015547357164 , et sur IRC [ irc.freenode.net ] : #cmNOG et sur WordPress :https://cmnog.wordpress.com  

_______________________________________________
[1] Cameroon Postal Service
[2] Duplication volontaire des infrastructures ou des applications pour garantir la continuité de service en cas de panne d’un des équipements ou d’une application.
[3] Commerce Electronique
[4] Hors Service
[5] Uniform Resource Locator
[6] Adresse Electronique
[7] IXP | Internet eXchanges Point
[8] BP – Bande Passante